Sélectionner une page

TESTAMENT – Titans of Creation

17,99

  • CD (15 mai 2020)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : CD
  • Label: Nuclear Blast
  • ASIN : B0849Y7YY9

2 en stock

Catégorie :

Description

Il y a peu de groupes à avoir marqué autant le thrash que Testament et pour preuve, ils ont tout de même écrit deux albums cultes (the Legacy+The New Order), trois très bons albums ( Low+The Gathering+Brotherhood of the snake) et 3 bons albums (Practice what you preach+Souls of Black+Dark roots of the earth).

Alors oui, avec un tel palmarès, ils font partis des groupes que l’on ne peut pas ignorer quand on aime le metal et le thrash en particulier bien loin des polémiques autour des big four qui n’ont de big que le nom puisque dans les big four, il y a Metallica et les autres et encore on pourrait disserter pour savoir si Metallica est vraiment un groupe de thrash. Mise à part le premier album, le groupe a vite évolué vers quelque chose de différent.
Mais assez parler de ces vaines polémiques et demandons-nous plutôt de savoir où se situe ce « Titans of Creation ». On se rend compte assez vite que cet album se tourne résolument vers le passé pour nous offrir un album de pur thrash comme ils pouvaient le faire durant la période practice ou souls of black . Il y a plus de mid-tempo, la basse est très mise en avant et le chant de Chuck se différencie pas mal de ses prédécesseurs pour retrouver son chant d’origine. Il n’y aura peut-être bien que « Curse of Osiris » pour me faire mentir et qui lui est dans la tradition de ce que proposait Peterson ces vingt dernière années. Il faut dire que si Peterson était le seul maître à bord depuis « Low », cet album renoue avec l’écriture à plusieurs mains et des idées venant de tout le monde et notamment de Skolnick, le guitariste virtuose du groupe. Cet apport se sent et apporte définitivement des idées fraîches et un son qui évolue par rapport aux trois derniers opus.

On ne peut pas dire qu’il y ait de mauvais titres sur ce « Titans of Creations » qui sent bon le Testament « old school » avec un son un peu plus moderne bien entendu et quelques très bonnes chansons comme « Night of the Witch », « WW3 », « Symptons », « Ishtars Gates » ou encore « code of Hammurabi ». C’est donc un sans fautes pour ce douzième album qui prouve, s’il le fallait encore, que le groupe fait parti des poids lourds du Metal. Pour ma part, c’est probablement mon groupe de thrash préféré avec Kreator.

Informations complémentaires

Poids 0.250 kg